ADEME Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

L'ADEME en Haute-Normandie

Déchets

Exemples à suivre

Prévention des déchets en Haute-Normandie

L'ADEME Haute-Normandie a édité une fiche "Retours d'expérience" sur 5 collectivités régionales ayant engagé des actions de préventions des déchets. Cette fiche s'adresse aux collectivités qui souhaiteraient engager des actions dans ce domaine. Elle donne également les contacts utiles à ces acteurs.

  • la CODAH : son "Programme R du temps", regroupant l'ensemble des leviers de réduction, intègre un Programme Local de Prévention des Déchets, contractualisé avec l'ADEME en 2010. Le compostage, développé de manière ciblée et innovante, y tient une place importante avec un ciblage désormais élargi aux publics scolaires et des actions renforcées dans l'habitat vertical.
  • la CASE : en mai 2012, conformément aux engagements de son Agenda 21, l'Agglomération Seine-Eure enclenchait un Programme Local de Réduction des Déchets. Pour agir sur le long terme et modifier durablement les comportements, l'Agglo a souhaité mobiliser les acteurs d'un territoire qui s'étend sur 37 communes et représente une population de 70 000 habitants. Le bureau d'étudesEspace Environnement a accompagné les phases de diagnostic, d'animation de la concertation et d'élaboration du plan d'actions.
  • le Conseil Général de l'Eure : bien qu'il n'ait pas d’obligations en la matière, le Département de l'Eure agit depuis de nombreuses années pour réduire les déchets et favoriser une gestion efficace sur l'ensemble de son territoire. En 2011, le Département a franchi une nouvelle étape en s'engageant, avec le soutien de l'ADEME, dans une ambitieuse démarche volontariste. Elle a conduit dès 2012 à la création d'un Observatoire Départemental des Déchets et à la signature, en mars 2013, du Plan Départemental de Réduction des Déchets.
  • le SMEDAR : syndicat de traitement, le Smédar valorise les déchets des 610 000 habitants de l’arrondissement de Rouen et de la ville de Dieppe. Parmi ses adhérents, cinq collectivités rurales ont décidé d'agir ensemble avec le Smédar, en faveur de la prévention et de la réduction des déchets. Une approche mutualisée qui leur donne les moyens de déployer un ambitieux programme, adapté aux besoins et aux spécificités de leur territoire.

Téléchargez la fiche « Retour d'expériences » Prévention des déchets en Haute-Normandie (PDF - 410.7Ko)  (PDF - 856.7Ko)

Compostage des déchets en habitat collectif à la communauté d’agglomération havraise (76)

La communauté d’agglomération havraise (CODAH) gère les compétences de l’eau, des transports et de la gestion des déchets de 17 communes. En 2007, la CODAH a créé un programme de réduction des déchets afin de diminuer la production d’ordures ménagères résiduelles et d'optimiser les coûts de collecte. Le compostage en habitat collectif a permis, grâce aux 400 foyers impliqués, une réduction de 40 tonnes des déchets ménagers produits.

Téléchargez la fiche « Exemple à suivre » Compostage des déchets en habitat collectif à la CODAH (76) présentant l'intégralité de la démarche.

Compostage des déchets à la cuisine centrale et dans les écoles d'Harfleur (76) 

La commune d'Harfleur près du Havre dispose d'une cuisine centrale qui produit environ 800 repas par jour. Dans le cadre d'un programme local de prévention de réduction de ses déchets, la communauté d'agglomération havraise (CODAH) a installé un dispositif de compostage des déchets à la cuisine centrale et dans les écoles d'Harfleur. Cette installation a permis de composter 20 tonnes de déchets organiques par an.

Téléchargez la fiche « Exemple à suivre » Compostage des déchets à la cuisine centrale et dans les écoles d'Harfleur (76) (PDF - 175.2Ko) présentant l'intégralité de la démarche.

La communauté de communes du Bosc d'Eawy (76) passe à la redevance incitative

Lors du renouvellement des contrats de gestion des déchets, la communauté de communes du Bosc d’Eawy en Seine-Maritime décide de repenser le système afin de réduire les inégalités, le volume des déchets et leur coût de gestion. La communaité de commune choisit la redevance incitative qui consiste à taxer l’administré sur la quantité réelle de déchets qu’il produit. Le bilan est positif, une baisse de 574 tonnes de déchets ménagers collectés a été enregistrée en 2012.

Téléchargez la fiche « Exemple à suivre » Redevance incitative à la Communauté de Communes Bosc d'Eawy (76) (PDF - 476.1Ko) présentant l'intégralité de la démarche.