ADEME Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

L'ADEME en Haute-Normandie

Domaines d'intervention

Économie circulaire

La consommation croissante des ressources et les impacts environnementaux qu’elle entraîne nécessitent un changement de modèle économique. L’ADEME contribue à la transition vers une économie circulaire. Elle participe au développement de pratiques industrielles plus économes en matières premières. Elle accompagne le changement vers des comportements plus vertueux des consommateurs. Elle généralise une meilleure politique des déchets par le développement de la prévention de leur production et du recyclage.

Économie circulaire

L’économie circulaire vise à changer de paradigme par rapport à l’économie dite linéaire, en limitant le gaspillage des ressources et l’impact environnemental, et en augmentant l’usage des produits. L’ADEME soutient les démarches d’économie circulaire, de la conception des produits à leur recyclage.

L’ADEME valorise l’économie circulaire car notre système linéaire actuel consistant à extraire, fabriquer, consommer, jeter, a atteint ses limites.

Économie circulaire : trois domaines d’action, sept piliers

Schéma des trois domaines d'action et des sept piliers de l'économie circulaire. Voir le descriptif détaillé ci-après

Descriptif détaillé du schéma (PDF - 215.4Ko)

Plusieurs actions régionales sont lancées :

  • Les études : l’ADEME a lancé une étude pour identifier le potentiel de valorisation énergétique du combustible solide de récupération ; elle est partenaire de l’étude sur les flux de matières dans les zone d'activités portuaires (portée par Haropa) et du projet régional pour cartographier les principaux flux.
  • L’action des relais dont l’ADEME est partenaire (Chambres de commerce et d’industrie [CCI], Chambre régionale de métiers et de l'artisanat [CRMA], Association régionale pour l’environnement du bâtiment et des travaux publics [ARE BTP]) permet de massifier la sensibilisation et le passage à l’acte des entreprises sur des sujets comme la prévention et la gestion des déchets, l’écoconception…
  • L’ADEME apporte un soutien à l’investissement pour la mise en place de nouvelles filières de valorisation : c’est le cas de NORVAL, une unité de tri de plastiques hier non valorisés, et de NATURAU - LIN qui valorise le polystyrène.
  • Plusieurs projets de recycleries sont lancés : la Métropole Rouen Normandie a lancé un appel à projet, la Communauté de communes du Pays du Neubourg envisage de monter un projet en partenariat avec la Croix Rouge et le secteur d’Évreux-Louviers-Val-de-Reuil avec l’association l’ABRI...

Zoom sur

Naturaulin : nouvelle filière et économie sociale et solidaire

Naturaulin, une entreprise d’insertion sur le territoire de Caux Vallée de Seine a étudié, avec l’appui de Caux Seine Développement et de l’ADEME, le développement  d’une unité de recyclage des déchets de polystyrène qui viendrait créer une nouvelle filière de recyclage. Le projet consiste en la collecte (dans des supermarchés) et le compactage de déchets de polystyrène, puis en la revente des pains de polystyrène compactés soit auprès de négociants locaux soit directement auprès d’acteurs locaux spécialisés dans le recyclage de ce déchet (fabricants d’emballages, d’isolants thermiques, d’objets en polystyrène cristal tels que les boitiers de CD).